Oaxaca : visite, gastronomie et artisanat

Oaxaca est certainement l’une des villes les plus agréables que j’ai visité pour le moment. Si la ville est de taille moyenne, on n’est pas pour autant agressé par le flot de voitures ni pressé par le temps L’ambiance est digne d’un village et les gens très accueillants.

 

Rue colorée, Oaxaca, Etat d'Oaxaca

Rue colorée, Oaxaca, Etat d’Oaxaca

 

Le zócalo, rempli de vieux indigènes assis au calme regardant les enfants s’amuser sur la place, en est un bon exemple. Les indigènes sont d’ailleurs plus présents ici que dans des régions comme celle de D.F. ou Jalisco.

 

Viejo sur son rockincher, Oaxaca, Etat d'Oaxaca

Viejo sur son rockingchair, Oaxaca, Etat d’Oaxaca

La place devant le beau temple Santo Domingo est elle aussi d’une tranquillité apaisante. D’un côté la terre ocre, de l’autre les agaves verts et des arbres aux vives couleurs orangées. Le musée Santo Domingo est assez complet et offre des vues sympa sur le Jardín Botánico (dont on n’a donc pas besoin de payer la coûteuse entrée).

 

Templo Santo Domingo, Oaxaca, Etat d'Oaxaca

Templo Santo Domingo, Oaxaca, Etat d’Oaxaca

 

Autre point d’intérêt de la ville, la gastronomie. Pour le mole negro, ou mole oaxaqueño, sauce à base de chocolat accompagnant de nombreux plats salés. Le mélange sucré-salé est étonnant, bien qu’un peu écœurant sur la fin. Le chocolat utilisé est d’ailleurs aussi une spécialité de la ville. Il est souvent mélangé à de la cannelle, des amandes ou de la vanille. Il s’achète en poudre ou en petit paquet de « barrettes ». Délicieux ! Le café de la région est tout aussi réputé. De même, il est souvent mélangé à d’autres épices. Les tlayudas, sorte de grand taco dorado sur lesquelles on met avocat, viande, tomate, fromage de Oaxaca (autre spécialité !) sont une autre spécialité…Savoureux et complet.

Et, enfin, le mezcal. Les mezcalerías incitent fortement à la dégustation avant de faire son choix. On ne s’est pas fait prier ! En dehors du mezcal pur (100% agave vert), on nous a proposé toute la gamme de crème de mezcal : mango, Piña Colada, guanabana, café,…Bref, de quoi élargir son lexique et bien démarrer la soirée. Il y en a pour tous les goûts et ce sera difficile de repartir avant de les avoir tous goûtés. La vendeuse, partie chercher une bouteille manquante dans une autre boutique, nous a fortement conseillé de continuer à tester en son absence. Pour l’apéro toujours, j’ai aussi essayé les chapulines (sauterelles) grillées avec ou sans citron et/ou piment. Ça croque sous la dent et c’est vraiment pas mal.

Oaxaca et la région regorgent également d’artisanat : masque en bois ou pierre (jade, turquoise,…), statuette en pierre de jade ou en céramique, poterie, bijoux, huipil (tenue traditionnelle des femmes) et j’en passe. Plus d’idées de souvenirs dans l’article sur 20 idées souvenirs de voyage.

Gastronomie locale et artisanat son présents sur le mercado Juárez et le mercado 20 de Noviembre. Parfaits pour faire connaissance avec les spécialités du coin. Plus dépaysant, le mercado de Abastos,à côté du terminal de autobuses de 2ème classe, est à voir absolument : gigantesque, populaire, et varié au possible !

Si vous passez par Oaxaca, autant en profiter pour voire le superbe site de Monte Albán et la magnifique formation calcaire de Hierve el Agua

 

Pour découvrir les environs de Oaxaca, c’est par ici…

Pour plus de photos de Oaxaca, c’est par là…

Et pour revenir au sommaire de notre voyage à Oaxaca et au Mexique

A propos de l’auteur

Je m'appelle Colin, je suis étudiant et amateur de voyage. En 2012, j'ai réalisé un échange universitaire de 5 mois à Guadalajara, la 2ème ville du Mexique. Pourquoi ce blog? Pour partager ma passion pour le Mexique, vous aider à préparer votre voyage et, si possible, vous faire rêver !