Le rythme mexicain

Pour ceux qui ont la chance de maîtriser quelques mots d’espagnols, le dépaysement est grand. Vous connaissiez peut être « ahora » (maintenant) ou « mañana » (demain). Eh bien ces expressions prennent ici un tout autre sens. Pour mañana, par exemple,  comprenez plutôt « dans les prochains jours ».  Les mexicains ont d’ailleurs l’habitude d’employer les suffixes –ito ou -ita qui donnent une nouvelle dimension à beaucoup d’expressions. Ahora devient ahorita, qui signifie normalement tout de suite, mais qui tend à devenir « bientôt », voire, parfois, à se transformer en mañana. Mañana qui devient lui-même « un de ces jours », et ainsi de suite. Heureusement pour les voyageurs de passage, les compagnies de bus effectuant les liaisons entre les grandes villes assurent leurs trajets à des horaires réguliers.

Jetez un œil à l’article sur les expressions mexicaines si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet.

 

Le rythme mexicain

Le rythme mexicain

 

Cette notion du temps bien différente de la nôtre a de quoi rendre nerveux plus d’un. Alors que, devant une file d’attente de 30min (durée, là encore, approximative), les quelques français présents se démarquent rapidement par quelques gestes d’impatience, les mexicains restent stoïques et semblent presque apprécier l’occasion qui leur est donnée de ne rien faire.

 

Mariachis jouant aux cartes, Place des Mariachis, Guadalajara
Si la gestion du temps à la mexicaine et leur patience à toute épreuve affectent leur productivité au travail, elle est par ailleurs gage de qualité de vie. Ici, pas de stress (même dans les grandes villes) ni d’antidépresseurs. Les mexicain profitent de l’instant présent et de l’interlocuteur du moment. Le mot d’ordre reste le même : prendre son temps. Bref, pas besoin de partir en vacances pour se sentir en vacance.

 

Le hamac, emblème du rythme mexicain

Le hamac, emblème du rythme mexicain

A propos de l’auteur

Je m'appelle Colin, je suis étudiant et amateur de voyage. En 2012, j'ai réalisé un échange universitaire de 5 mois à Guadalajara, la 2ème ville du Mexique. Pourquoi ce blog? Pour partager ma passion pour le Mexique, vous aider à préparer votre voyage et, si possible, vous faire rêver !

  • Memo

    Salut, je suis aussi étudiant, je viens de voir ton blog, je suis presque content de pas l’avoir vu avant d’être parti au Mexique, ça m’aurait spoiler la découverte magique haha.
    Sinon en effet ce rythme de vie se ressent beaucoup là bas et ça donne envie d’y rester encore plus longtemps

    • http://www.voyagemexico.com/ Colin

      C’est vraiment quelquechose typique du Mexique et qui fait qu’on s’y sent bien je trouve