La Costa Alegre: Barra de Navidad, Boca de Iguanas et Tenacatita

Barra de Navidad: surf et repos

 

Le pueblo de Barra de Navidad, coincé entre la lagune et la mer, possède un charme tranquille.  Les vagues sont propices au surf et on peut louer une planche dans la rue menant à la jetée pour pas grand-chose.  Reste ensuite à s’entendre avec les surfeurs locaux pour savoir qui prendra la vague… pas toujours évident. Le soir, l’ambiance est plutôt paisible et on ne peut pas dire que le lieu soit très animé.  En ce qui nous concerne, on est tombé sur le tournage d’une émission de télé réalité russe, style « Les Cht’is à Ibiza ». Ce qui a réussi à animer la rue l’espace d’un instant.

 

Plage de Barra de Navidad

Plage de Barra de Navidad

 

A part ça, on trouve facilement de quoi se loger et à pas cher (hors saison en tout cas).

Barra de Navidad permet surtout d’explorer les plages alentours, notamment celle de Tenacatita (à faire !). Eviter celle de la Manzanilla, plutôt fade et remplie de paillotes que les Corses n’auraient, eux, jamais toléré.

 

Boca de Iguanas : des iguanes et des crocodiles

 

Attention à ne pas se faire arnaquer. Les accès à la plage sont souvent des propriétés privées liées à des restaurants qui demandent alors de consommer pour pouvoir accéder à la plage. Il doit bien y avoir un accès plus simple mais encore faut-il le trouver.

 

Iguane, Boca de Iguanas

Iguane, Boca de Iguanas

 

Une fois sur la plage, on a un sentiment mitigé : si l’endroit est effectivement beau, la large plage déserte et cernée par les propriétés privées oppresse quelque peu.

Sur le sable, des squelettes de poisson-lune rongés par les charognards, une raie échouée, et des étranges restes de méduses.

A faire : aller se promener le long du marigot à l’extrémité Nord de la plage. On y croise des crocodiles se dorant la pilule et de gros iguanes perchés dans des arbres dont on se demande comment ils supportent leur poids. Il vaut mieux bien regarder où on met les pieds car la rencontre avec un crocodile à moins de quatre mètres à tendance à faire soudainement monter t le rythme cardiaque. Heureusement que ce dernier s’est empressé de rejoindre la rivière !

 

Tenacatita : une plage de rêve

 

Le meilleur pour la fin !

A 20 minutes en voiture de Boca de Iguanas (en remontant vers le Nord), la plage est à 5 minutes de piste après le village.

Si il y a une plage à faire dans le coin, c’est bien celle-là. Immense, déserte et magnifique. Bref, une plage de rêve.

Deux paillotes (un peu chères) proposent du poisson frais à en tomber par terre. Il paraît que toute les constructions ont été détruites suite à une expropriation musclée et inexpliquée en 2010 (cf l’article de Rue Frontenac).

 

Plage de Tenacatita

Plage de Tenacatita

A propos de l’auteur

Je m'appelle Colin, je suis étudiant et amateur de voyage. En 2012, j'ai réalisé un échange universitaire de 5 mois à Guadalajara, la 2ème ville du Mexique. Pourquoi ce blog? Pour partager ma passion pour le Mexique, vous aider à préparer votre voyage et, si possible, vous faire rêver !